Alice Groupe Artistique

Alice est un groupe artistique qui expérimente le croisement des écritures artistiques : le mot, l'image, le corps, la musique et interroge la place du spectateur dans le processus de création.

Création in situ

TRAVELLING brTrave(l)ling, docu-fiction poétique
déambulation théâtre cinéma- création hiver 2020 Communauté de communes Erdre et Gesvres (44) et Chemillé en Anjou (49)

InDreams-tournezieux In Dreams, fantasmagorie du paysage
photographie / arts de rue - création mai 2017 à Vivoin (72)

SAINTES-FOLIE-50 Les Parcours éphémères, Abbaye dedans, Abbaye dehors
arts de rue / photographie / cinéma - création 2013-2014 à Saintes (17)

visuel1-sans-titre Le Jour où nous avons cessé d'avoir peur
littérature / sérigraphie / cinéma /arts de rue - création 2012 à Nantes (44)

PDR-OLIVETTES-WEB 301 Portraits de Rue, portraits des habitants comme sublimation du territoire
arts de rue / photographie / Création 2010 à Saffré (44)

 

Spectacles et performance

 

Unjour-10 br Un jour, il faudra bien qu'on se fabrique un nous...
Création 2020 en coproduction avec le Festival Transfert et l'équipe de Pick Up Production, la ville de Nantes, la Fondation de France

 

 

QJ7B4462Et maintenant, ici, on fait quoi (ensemble) ? La vague
Performance dansée de 7 minutes dans l'espace public

 

Alice-Nozay-1Et maintenant, ici, on fait quoi (ensemble) ? Utopie théâtrale
Création 2017 en coproduction avec la Cie de la Tribouille et la Cimade

 

SerieBv2-01_00000 Série B, un polar dans la ville
littérature / cinéma / arts de rue - création 2015 à Chalonnes-sur-Loire (49)

 

tranche de rue5 Tranches de Rue, déambulatoire théâtral
arts de rue / création Nantes (44) en juin 2006, recréation Saint Julien de Concelles (44), octobre 2013

plonevez Le Système Minorette, conte cinématographique autour d'une caravane cinéma de 4 places
cinéma / arts de rue / création 2007 à Nantes (44)

 

Cabaret Cinéma Emma C Cabaret Cinéma, cabaret
cabaret / création juin 2008 à Saint-Hilaire de Rietz (85), juin 2008

 

 

Minorette-photo Territoire des Utopies, le spectacle du Système Minorette
arts de rue / cinéma / création juin 2007 à Poitiers (86)

pat-cris L'automne s'invite à Pol'n, déambulatoire potager
théâtre / installation / agriculture / création automne 2005 à Pol'n (Nantes, 44)

çatourne0001 Ça tourne à Pol'n, déambulatoire théâtral et cinématographique
theâtre / cinéma / création mars 2005 Pol'n Nantes (44)

 

Nuit d'orage sur Gaza Nuit d'orage sur Gaza de Joël Jouanneau
théâtre / création multimédia / création théâtre de Cahors janvier 2004


Le grand théâtre d'Evelyne Pieiller, création 2003 Champtoceaux (44)
N'badabada d'après Anne Gaëlle Gauducheau, création 2002 à Nantes (44)
A l'Ombre de Reines d'après Evelyne Pieiller, création 2001, TNT Nantes (44)
Les Larves de Nicolas Marjault, création 1999, Sémaphore Nantes (44)
Trac en stock de Nicolas Bonneau, création 1998, Niort (79)

 

 

 

 


Trave(l)ling

TRAVELLING-WEB-J3

Devant nous, comme un bolide lancé à vive allure allant tout droit dans le mur... Face à nous les enjeux de la transition écologique. TRAVEL(L)ING, c'est aussi infuser en nous une réflexion bienveillante sur nos modes de vie, en évitant les discours culpabilisants...

Au travers de la création, nous insufflons une pensée "bio et équitable". Nous invitons à prendre le temps de mesurer par nous-même les changements indispensables à opérer sur le monde que nous souhaitons léguer à nos enfants, cesser de se regarder de travers, inciter à la rencontre et à la découverte des autres.  

TRAVELLING 2 br

TRAVEL(L)ING est une création ancrée dans une urgence, une crise sociale, une recomposition politique qui interroge la question de la mobilité en milieu rural. 

Ce projet artistique et culturel de territoire s'écrit à partir de collectages de paroles, pas à pas, avec des universitaires, des associations, des professionnels. Sur chaque territoire, Alice Groupe artistique mène une enquête réalisée par les auteurs auprès des habitants de générations différentes, des élus, des entrepreneurs. Quels sont leurs déplacements quotidiens ? Quels sont leurs modes de déplacements ? Quel est leur rapport à la voiture ?

TRAVELLING-3 br LE SYMBOLE DE LA VOITURE / REINVENTER LE ROAD MOVIE BIO

Si elle fut un mythe à l'époque des Trente Glorieuses, c'est que l'objet automobile rentrait en résonance avec les valeurs qui infusaient la société magnifié par le cinéma et la publicté. Elle a construit le récit de la mobilité. Elle permettait de s'échapper, d'expérimenter la vitesse, l'illusion de la liberté et du pouvoir, et surtout elle était un marqueur social très fort.

L'auto a-t-elle perdu sa désirabilté et sa dimension mythologique? Par la vacuité de ses formes, l'absence quasi systématique de singularité et de parti pris, ne raconte-t-elle plus rien ? N'est-elle plus qu'un objet anxiogène ? Est-elle encore un objet représentatif de notre posture sociale ? La voiture s'est-elle muée en bagnole ?

Ecriture :  Virginie Frappart - Mise en images : Denis Rochard - Travail du jeu avce les habitant.e.s : Raphaël Dalaine - Meivelyan Jacquot : création musicale

TRAVELLING-COVID Interroger la mobilité en temps de confinement

Nous pensions à la fin du pétrole, à une catastrophe naturelle, ou alors à des politiques de transports en commun plus ambitieuses... mais non, cela n'est pas venu de là. C'est venu d'un tout petit virus redoutablement efficace.

Et tout ou presque s'est immobilisé : voitures au garage, arrêt du tram train, des transports communs, du covoiturage, chômage partiel et accélération du télétravail, retour du chant des oiseaux et d'une nature presque insolente de beauté...

Avec Alice, nous étions justement en résidence artistique sur notre rapport à la voiture et à nos mobilités et nous voilà immobilisés. Pour certains, cela a été un moment privilégié pour se poser, pour d'autres cela a provoqué de l'isolement, de la précarité...

Comment reprendre maintenant ? Enfourcher son Véloce ou reprendre sa voiture ? Retrouver la circulation et le rythme endiablé ? Circuits courts, pollution, télétravail, mouvements pendulaires, isolement, déplacements doux ou actifs, vélo, covoiturage, transports en commun, camions, bouchons, choix de vie... Autant de question au cœur de nos vies quotidiennes que nous avons envie de partager avec vous pour faire une création documentaire, poétique et décalée au plus près de ce que nous vivons.


Partenaires : la commune nouvelle de Chemillé en Anjou (49) & la communauté de communes d'Erdre & Gesvres (44) dans le cadre d'un Projet Artistique et Culturel de Territoire (PACT) et en coproduction avec le CNAREP La PAPERIE

CALENDRIER : 

Janvier à juin 2020 / Acte 1 / Grande enquête

Juillet à septembre 2020 / Acte 2 / Ensemble

Juillet à septembre 2020 / Acte 2 / Diffusion

 

CONTACTS : 

Alice groupe artistique, Denis Rochard : administration.alice@orange.fr - 06 82 31 63 87

La Paperie, Angèle Hérault : angele.herault@lapaperie.fr - 07 69 51 33 23

Sur la Cc d'Erdre et Gesvres : Manon Lerat - manon.lerat@cceg.fr - 02 28 02 22 52

 Sur la Cc de Chemillé-en-Anjou : Théâtre Foirail - culture@chemille-en-anjou.fr - 02 41 29 50 90

 

 

La Vague, performance dansée

Crée en avril 2018 à Nantes face au quai de la Fosse et sur le miroir d'eau avec l'équipe de création d'Et maintenant, ici, on fait quoi (ensemble) ? La Vague est une performance dansée de 7 minutes qui se joue sur l'espace public.

Depuis, nous aimons faire grandir notre vague comme un contre flot aux discours de haine et de méfiance. D'après une idée originale de Pierre Roba et Virginie Frappart Accompagnement chorégraphique de Gervais Tomadiatunga.

QJ7B4462

QJ7B4409

QJ7B4414

QJ7B4421QJ7B4453

Performance dansée dans l'espace public mais pas que...

Création 21 avril 2018 dans le cadre des Etats Généraux des Migrations
15 septembre 2018 au Wattignies Social Club
21 décembre 2018 à Pol'n pour la soirée de soutien Hors les Murs
3 avril 2019 au Théâtre Universitaire de Nantes dans le cadre du Festival Turbulences
6 avril 2019 à la Maison de quartier MAdeleine Champ de Mars dans le cadre de la journée de mobilisation des JOC
22 juin 2019 à Tranfert en soutien à SOS Méditerranée
29 septembre 2019 à Pol'n pour les Voisinades

Un polar dans la ville

 

Série B est une épopée artistique associant l’écriture d’une série de polars ("Disparue" à Nantes, "Crue" à Chalonnes, "Fragments" à Barbezieux) et la création d’un spectacle de rue qui se développe sur plusieurs jours dans le dehors/dedans d’une rue, amenant progressivement une transformation des lieux, à la croisée de la littérature, du cinéma et des arts de la rue.

 

SERIEB-VISUEL2-DESAT2

 

« La fiction est là, sous nos yeux : les murs ont des oreilles, les fenêtres nous regardent de travers, les portes s’ouvrent sur des histoires d’amour en arrière-cours, avenirs en friches, souvenirs en terrains vagues, voyages à chaque étage, clés perdues, noms oubliés, boutiques énigmatiques, troquets et bistrots où l’on meurt et l’on renaît, rues peuplées de fantômes, jardins bruissant de bavardages, histoires dans les tiroirs, linge sale dans les armoires, secrets susurrés. » Ricardo Montserrat

Co-écrit avec les habitants, ce spectacle est interprété par des comédiens et des complices, dans le dedans / dehors des rues. L'intrigue est là, elle se propage dans la ville au fil des jours, les personnages clés se dévoilent, les indices apparaissent, et c'est toute la ville qui est transformée...

triopetite-site

Jamais la Petite n’aurait dû revenir au Village. C’est comme entrer dans le cimetière d’une méchante Série B made in USA. Il y a des cadavres dans les placards, des illusions perdues, des rêves enterrés, des cauchemars emmurés. D’étranges fantômes errent la nuit, et, derrière chaque fenêtre, se jouent des scènes à frémir. Comment s’étonner  alors que la Petite disparaisse aussi subitement qu’elle est apparue ? Aurez-vous le courage de participer avec nous à sa recherche ? Vous risquez de ne pas en revenir.

 

Plongez dans le polar - première série de représentations

Le 12 mai 2015 à Salles de Barbezieux (16), première représentation publique à partir de 19h
Du 22 au 26 septembre 2015 à Chalonnes-sur-Loire (49)    Temps forts : 25 & 26 septembre - 19h30 & 20h30

Du 6 au 10 octobre 2015 à Vivoin (72)    Temps forts : le 9 octobre à 20h30 et le 10 octobre à 19h30
Du 20 au 24 octobre 2015 à Nantes (44)    Temps forts : 23 & 24 octobre - 19h30 & 21h00

Avec, toute la semaine des moments, - surprises ou sur rendez-vous - à la rencontre des personnages du polar !

Equipe de création
Sylvie Aubry, création maquillage
Lucie Bizais, agent de liaison
Etienne Bréchet, infographies
Gaële Cerisier, jeu
Sébastien Condolo, création sonore
Raphaël Dalaine, jeu
Stephen Dronval, jeu et projection
Meivelyan Jacquot et Hugues Pluviôse, création musicale
Virginie Frappart, mise en scène
Ricardo Montserrat, écrivain public
Thecle Nieux, décoration
Yannick Pasgrimaud, jeu
Sophie Péault, jeu
Denis Rochard, images et scénographie
Vincent Roudaut, direction technique et lumières

 

SERIEB-Alice

Série B s'écrit avec la complicité des habitants de Nantes, Chalonnes-sur-Loire, Barbezieux et Vivoin en coproduction avec le Centre national de la Paperie, Village en scène, la ville de Chalonnes-sur-Loire, la ville de Nantes dans le cadre de sa politique de proximité culturelle, le Lycée professionnel agricole Félix Gaillard, le centre culturel de Sarthe et le prieuré de Vivoin avec le soutien du Ministère de la Culture (résidence Arts de la Rue), de la DRAC Pays de la Loire, la Région Pays de la Loire, le Conseil Général de Loire Atlantique, la Région Poitou Charentes .

Série B a été sélectionné pour le dispositif d'aide à l'écriture dans l'espace public développé conjointement par le Ministère de la culture et la SACD Ecrire pour la Rue et pour l'édition 2014 des Rencontres à l'Ouest.

 

Des retours après les premières représentations

"Après cette semaine polardesque, Je voulais vous dire, ou redire que, pour pleins de raisons, le spectacle que vous avez créé est un pur bijou.
 
Parce que vous vous êtes aventurés sur des sentiers peu explorés de création artistique, en sortant des codes standards du spectacle, en prenant le temps nécessaire, en innovant sur la forme, vous avez réussi à installer une véritable atmosphère un peu partout dans la ville pendant ces quelques jours, et avec ce grand final, vous avez réussi à mettre la ville à l’envers… C’était vraiment jubilatoire.
 
Parce que vous avez cette envie de création en complicité avec les habitants et aussi parce que vous avez assurez en direction d’acteurs, on n’a pas vu 4 comédiens pro et 25 comédiens amateurs mais une seule équipe de 30 comédiens qui portaient avec la même énergie ce spectacle, ce qui a aussi donné de la cohérence au parcours et à l’atmosphère du polar. Ayant  eu la chance de faire deux parcours différents, j’ai pu voir tout le monde jouer et je dois dire que j’ai été assez impressionné et touché par la qualité, la justesse de jeu de tous.  Evidemment, l’écriture n’y est pas pour rien, c’est plus facile de bien jouer un bon texte. En tout cas, j’ai constaté tout au long du spectacle que vous aviez eu de bonnes intuitions sur la distribution, du coup, tous les comédiens donnaient l’impression de vivre leur rôle à fond, c’en était parfois confondant.
 
Parce que votre scénario est bien monté, avec  des personnages qui sont tous plus ou moins givrés, on bascule dans un univers en ea
u trouble, dans une intrigue étrange et dans une atmosphère fantastique… De mon côté, j’ai trouvé ça remarquablement bien écrit, assez mystérieux, parfois grave, parfois décalé, voire complétement dingue (je ne pensais pas que j’allais autant rigoler en vivant ce polar!). En tout cas, j’ai adoré me perdre dans cette histoire.
 
Et aussi parce que vous avez un vrai talent cinématographique et scénographique, les images intégrées tout au long des parcours apportent quelque chose de très fort ( Ça nous change des spectacles à la mode de la vidéo systématique avec des images médiocres qui n’ont aucun intérêt…), ça a réellement participé à la transformation des lieux, je pense au Foyer-soleil ou au café des enfants qu’on ne verra plus tout à fait pareil maintenant !
Bref, ça faisait longtemps que je n’avais pas vécu un si bon moment de spectacle. Alors, un immense Bravo à toute l’équipe des trente ! "
Luc Chohin, Directeur de Villages en scène et programmateur d'Horizon(s)

"Touchée en plein coeur... Quand l'excellence artistique s'offre en écrin à l'aventure humaine, Série B, création vraiment partagée... Merci les Chalonnais et merci Alice. Je garde de bien belles images, de grandes émotions, et de riches complicités, je garderais, grâce à vous, le point levé et les tripes en avant !"
Katia Dalaine, chargée de l'action culturelle

" La Petite s'en est allée de Vivoin mais il reste encore quelques traces de son passage.
Elle a rejoint Nantes. La rivière Sarthe, elle, a toujours disparu

Toute l'équipe du prieuré et du Centre culturel de la Sarthe tient à remercier toute l'équipe du Groupe artistique Alice, pour ses beaux moments passés ensemble, votre créativité, vos prouesses techniques, votre sensibilité, vos mots, écrits...

Un Grand Grand merci aux comédiens amateurs, aux habitants complices, aux Vivoinais et tous les spectateurs qui ont suivi cette belle aventure ! Sans vous rien n'aurait pu se faire !"
Sandrine Gouffier, Prieuré de Vivoin