Alice Groupe Artistique

Alice est un groupe artistique qui expérimente le croisement des écritures artistiques : le mot, l'image, le corps, la musique et interroge la place du spectateur dans le processus de création.

Photographe de plateau, puis assistant pour le cinéma, Denis Rochard explore la mise en scène d'images fixes et d'images en mouvement. Inscrivant sa démarche dans le spectacle vivant, les arts de la rue, il se retrouve au carrefour de différentes disciplines artistiques (danse, théâtre, installations plastiques, musique...).

 

Cette recherche sur la place et le sens de l’image se revendique avant tout d’une culture cinématographique. Plus d'infos ici..

 

 

SERIEB-CHALONNES-FENTRES-J2-11-2Création vidéo sur Série B, 2015

 

Son projet artistique développe plusieurs axes : la réalisation de films sur le spectacle vivant, la création d’images pour le spectacle, la mise en scène et l'exploration d'un cinéma de rue.

 

Ses recherches dépassent la simple justification de l’utilisation des nouvelles technologies dans le spectacle. La recherche porte sur la scénographie, l’écriture des images, l’image comme matériau, les espaces-temps.

 

Il développe son laboratoire au sein du groupe artistique Alice à Nantes, il collabore également avec des compagnies de danse (NGC25), de théâtre (Styx théâtre, Théâtre Nuit, Bouche Bée, Dragutin...), de théâtre de rue (Zo Prod, ZUR)

montage_OONCréation vidéo, réalisation d'un film court et d'un film pédagogique, édition d'un DVD pour Out of Nothing du Styx Théâtre (Théâtre NoNo)

 

 

 

 


MULTIMEDIA/ VIDEO / CINEMA

Création multimédia pour Alice

Série B, automne 2015
Le Jour où nous avons cessé d'avoir peur, automne 2012
Portraits de rue, installation in situ multidiffusion, depuis 2010
Cabaret Cinéma, création vidéo, multidiffusion, 2009
Le Système Minorette, création vidéo multidiffusion, juin 2007
ça tourne près de chez vous, tournage en direct, multidiffusion, mars 2005
Hutchinson, ciné concert, juillet 2004
Nuit d'orage sur Gaza, création vidéo, multidiffusion, janvier 2004

 
Nuit d'orage sur Gaza, création vidéo 2004

 

Création multimédia pour d'autres Cie

Le souffle du Demy Dieu, création Alban Darche, Yolk, Ville de Nantes (44)
La Dictée de la Cie Bouche bée, TEP (75)
Eloges en loges du Styx Théâtre, Théâtre à Châtillon (92)
Le Labyrinthe du Styx Théâtre,co-production Théâtre à Châtillon (92)
Out of Nothing du Styx théâtre, co-production Théâtre à Châtillon (92)
Grande Vacance  de et mis en scène par Joël Dragutin, théâtre 95, Cergy Pointoise

 


filmer la danse, collaboration avec la Cie NGC 25 sur la création de films courts

Filmer le spectacle vivant – captation et films courts
Horizone, groupe ZUR
Cidatelle, NGC 25, chorégraphie d’Hervé Maigret
Le Système Minorette, Groupe artistique Alice
Les offices du corps, NGC 25, chorégraphie d’Hervé Maigret
Entremet Entremot, du Styx Théâtre,mise en scène Serge Noyelle
Battements de coeur pour duo de cordes, théâtre Nuit JL Annaix
Le cabaret Nono du Styx Théâtre, mise en scène Serge Noyelle
Messe basse, NGC 25, chorégraphie d’Hervé Maigret
Nuit d’Orage sur Gaza, Groupe artistique Alice
Le Labyrinthe du Styx Théâtre, mise en scène Serge Noyelle
Les Discrets, compagnie de danse NGC 25, chorégraphie d’Hervé Maigret
Out of Nothing, du Styx Théâtre, mise en scène Serge Noyelle
Entre lui et moi Compagnie Exprime (hip-hop), chorégraphie d’Anthony Lambert
Andromaque de Racine par le Fol Ordinaire, mise en scène Michel Liard
Vestiaire, s’il vous plaît,  NGC 25, chorégraphie d’Hervé Maigret
La machine à regarder les filles droit dans les yeux de la compagnie Monique/Henri Gallot Lavallée
A l’ombre des reines, mise en scène Nicolas Bonneau théâtre d’Alice

 


Réaliser un film court sur un spectacle, pas une captation, une réalisation, Horizone-groupe ZUR

 

Production et coproduction de films

In Dreams, une fantasmagorie de la Rochelle, de Denis Rochard, 13', prodution Alice/Région Nouvelle Aquitaine

Bach sur un toit  de Denis Rochard, 52', production Alice/ Abbaye aux Dames de Saintes

Carton rouge de Denis Rochard, 17', production Alice

La Robe de Benjamin Minorette,18', coproduction Alice/ Crabe Fantôme/ Astrolabe

Les hommes libres de Benjamin Minorette, 26’,coproduction Alice/Les rencontres du fleuve

Et Alors de Christophe Le Masne, coproduction Tobina/Cyanéa/Alice, 26’,prix Canal +  Clermont Ferrant

Le Rosier d’Orlanda de Fabienne Berriau,coproduction Télé Nantes/Alice


In Dreams, fantasmagorie de la Rochelle, bande annonce

 

 

 

 

Hutchinson

Alien musical apparenté à la grande famille des musiques électroniques, Hutchinson croise fragments de rock’n’roll, funk salace et postes de télévision ! La rencontre avec Denis Rochard d'Alice a donné l’envie de créer un spectacle dans le cadre du festival Scopitone 2004 où musique et vidéo avancent en quinconce. Un spectacle surprenant voire déroutant.

 


Stéphane Babiaud : Percussions, voix, sampler, claviers, Etienne Brechet : Co-scénariste, compositing 2D/3D, post-production, éclairagiste, Ronan Cloarec : Co-scénariste, guitariste, programmation musicale, machines, composition, arrangements, Olivier Deniaud : Coscénariste, bassiste, programmation musicale, machine, composition, arrangements,Tony Leroux : régisseur son, Denis Rochard : Co-scénariste, réalisateur, cadreur, monteur, show control, Eric “Hutch” Tanguy : Co-scénariste, batteur, vibraphone, arrangements, Patrice Guillerme : régisseur général

extrait 

 


 

 

Le spectacle Hutchinson créé pour le festival Scopitone 2004 est une coproduction films Alice et l’Olympic (Nantes)

 

Clairement et ce, dès l’origine, la recherche entre le groupe Hutchinson et Alice s’inscrit, non pas dans le champ technologique, mais dans celui du spectacle (en assumant sa position « média spectacle», expérimentant le croisement des disciplines artistiques : musiques, films, installation vidéo, lumière, mise en scène…).

 

Un film a été tourné avant la résidence à l’Olympic, mettant en scène trois personnages principaux manipulés par la télévision. Coincés par leurs fantasmes, ils aspirent à rompre leur solitude. Leurs parcours se croisent : d’où l’ambiguïté entre situation imaginaire et réalité. Pour être très concret, il s’agit à travers « un film vivant » multidiffusé de rentrer dans l’expérience individuelle de ces personnages ayant chacun une relation propre aux mythes télévisuels et d’en montrer les conséquences. En évitant les écueils du tout numérique, Hutchinson crée donc un univers, son univers et c’est finalement à un travail de mise en scène qu’ils sont confrontés. La finalité est donc un spectacle, non un concert + un film.

Ça tourne près de chez vous

_atourne

d’après TomDi Cillo, Nicolas Bonneau, François Truffaut, Federico Fellini et Lewis Carrol

 

Ça tourne près de chez vous... est un spectacle qui renverse la relation acteurs / spectateurs. Le but est departager la magie du cinéma. Il s’agit de transformer le lieu en studios de cinéma investis par une équipe complète de tournage.

 

«Le temps dʼune performance, le spectateur devient lʼacteur. Et le jeu en vaut vraiment la chandelle» Ouest France

 

Après repérage, différents espaces sont transformés en loges, bureaux d’accueil, de casting, plateau de tournage, studio de création d’incrustation d’images… Les spectateurs-figurants circulent dans un déambulatoire «soigneusement organisé et sérieusement déjanté». Chacun passe un casting afin de participer au film dont la bande annonce est diffusée le soir même, à la fin du spectacle. Un jeu entre « le vrai » et « le faux » s’établit. Des « vrais » acteurs et de « faux » techniciens se mêlent à la foule et provoquent de micros événements. Ces personnages sont volontairement hauts en couleurs, fantasques, loufoques à la croisée des univers de Fellini, Lynch et Di Cillo. Ils incarnent l’acteur capricieux, la jeune débutante, la Divine Diva, le perchman clownesque… Toute cette agitation n’a qu’un but, tourner la ou les dernières scènes du film. En une soirée, l’équipe de cinéma (« vraie » pour partie) tourne en intégrant des acteurs du jour (les spectateurs), la scène qui finalise le montage du film.

 

Le spectacle est construit également sur des installations vidéo et sonores. L’ensemble du déambulatoire est diffusé à différents endroits permettant d’avoir différents points de vue de ce «capharnaüm».

 

 

 

Création et conception : Virginie Frappart et Denis Rochard

Avec Pierre Berriau (le réalisateur), Katryne Gentil (la diva), François Loiseau (l'acteur), Audrey Mennenteau (l'ingénue), Loïse Boisedeveix (la femme en vert), Sébastien Landry & Fabienne Berriau (les coachs), Virginie Hauser (la machino), Dominique Izacard (le percheman)

Equipe de tournage : Lili Picot (chef de file), Virginie Frappart (assistante), Stéphane Chemin (assistant), Sébastien Marqué (chef op), Boris Collino (chef machino), Thecle Nieux (chef déco), Denis Rochard (régie vidéo), Hélène Aubineau (régie lumières)

 

Accueil et restauration : Marie Bégué, Anaïs Hubert, Olivier Gautret, Aurélie Crochet